Bouches-du-Rhône, Appartements adaptés, Maisons adaptées, France

Appartement ou maison plain pieds dans le Bouches-du-Rhône

Cherche appartement t4 avec 3 chambres, au rez-de-chaussée, rez-de-jardin ou appartement en étage avec ascenseur.
Si le logement a un petit extérieur (exemple balcon ou terrasse ou petit jardin) c’est un petit plus pour nous dans les Bouches-du-Rhône ( aux communes meyreuil, trets, auriol, la bouilladisse, la destrousse, peypin, fuveau, carnoux en provence, cassis, la ciotat, la fare les oliviers, Saint remy de provence…).

Même si c’est une communes avoisinantes et que le lieu est calme nous sommes preneur.
Nous voulons un endroit calme, un lieu où il fait bon vivre. Nous ne voulons pas habiter dans un quartier défavorisé. Nous voulons habiter dans un endroit toutes commodités (hôpitaux, écoles maternelles, primaires, collèges, lycées, commerces de proximités, médecins généralistes ou spécialistes, transports en communs…) si dans la résidence possède un parking. C’est un plus pour nous.

Nous recherchons un logement adapté à notre situation, car nous sommes confrontés à plusieurs problèmes qui nous permettent plus de rester où nous sommes qui est inadapté à mon handicap.
Hémiplégie infantile côté gauche, nous vivons aux deuxième étage sans ascenseur.
Je n’arrive plus à les monter. Je me déplace en béquille et attelle.
Je suis marié et j’ai deux enfants en bas âge.
Mon époux est handicapé également. Notre appartement est trop petit pour nous quatre.
Les deux enfants ne peuvent pas partager la chambre par manque de place.
Et notre deuxième enfant dort dans un lit parapluie situé dans notre chambre entre une commode et notre lit parental.
Pour soigner les enfants hors médecins généralistes, nous sommes obligés de faire de la route (Aix-en-Provence ou Marseille) car actuellement nous habitons dans le département du 04.
Mon handicap se détériore avec le temps.
Nous touchons tous les deux aah et pension invalidité plus paje et allocations enfants.
Merci beaucoup d’avance pour votre aide et de votre réponse.

Laisser un commentaire